entete

 

            
               www.chansonsaboire.com  - Dernière mise à jour 27 mai 2013

P-index  

Bienvenue sur www.chansonsaboire.com


Amateurs de chansons joyeuses, festives et arrosées, bonjour  !  La chanson à boire est aussi ancienne que les gauloiseries chères à nos ancêtres, et il  n'y a guère de doute que le banquet final des aventures d'Astérix s'accompagnait de joyeuses chansons malgré l'absence du barde...

Depuis ces temps lointains, le répertoire francophone n'a cessé de s'enrichir au fil du temps. D'abord chansons de marche des soldats (Fanchon), le thème de la chanson à boire s'enrichit bien vite d'hymnes aux grands vins produits dans le royaume de France (Le Champagne, Verse moi du Bourgogne) . Ivrognes et buveurs sont aussi chantés pour célébrer la joie de vivre et la bonne humeur propre à notre pays (Aussitôt que la lumière, Camarade, qu'apportes tu ? et le l'incontournable Chevaliers de la table ronde)

Vigne et vendangeurs ne sont pas oubliés, soit à travers des danses populaires (Branle des vignerons, Rigodon Bourguignon), soit à travers des chansons plus recentes comme Aristide Bruant à su nous les chanter (La vigne au vin)

Sous la république apparaissent les refrains d'étudiants, scies et rengaines de fin de repas destinées à raviver l'ardeur des convives et célébrer l'amitié partagée autour d'un bonne bouteille. (Verse à boire à ton voisin)

La guerre 14-18 avec ces horreurs ne semblait pas faite pour les chansons à boire. C'est pourtant l'une d'entre elles (Madelon)qui deviendra malgré tous les chants patriotiques officiels, l'hymne des poilus dans les tranchées.

A près la grande guerre, la chanson réaliste est à la mode, et la chanson à boire devient triste, décrivant des univers morbides où l'alcool fait des ravage (Mon anisette, Mon apéro). Après la seconde guerre mondiale, les chansons deviennent gais et légères, célébrant les cafés de chez nous et les bistrots parisiens. Quelques ivrognes célèbres viendront compléter le tableau, chantés par Brel, Brassens, ou Boris Vian...

L'abus d'alcool étant de plus en plus dénoncé à juste titre par les organismes officiels, la chanson à boire a perdu de son engouement, et les créations se sont fait plus rares ces derniers temps.

Ce site vous permettra de revisiter toutes ces chansons, joyeuses ou tristes, pleines de mauvais vins ou de grands crus, d'ivrognes et de joyeux lurons, chansons inconnues, à découvrir, ou bien célèbres comme celles que des grands poètes ont quelques fois osé signer !



Pied de page